AREMY

Née en janvier 1972, ARemy est une artiste peintre dont les toiles peuvent être définies par la couleur, le mouvement, la lumière, mais surtout la poésie qui s’en dégage.  

ARemy a passé son enfance et son adolescence partagée entre l’Europe, la France dont elle est originaire, l’Afrique et l’Amérique du Sud, puis les Etats-Unis. Des voyages et des paysages gravés dans son esprit qui imprègnent sa peinture.

Au départ, rien ne prédestinait cette avocate à cesser sa carrière pour se consacrer à la peinture. Bien que depuis toujours intriguée et attirée par cet univers, il lui faut attendre 2001 pour oser s’y aventurer et peindre sa première toile. 

C’est une révélation. Cette impression extrêmement forte ressentie la première fois en étalant au couteau la peinture et l’envie de prolonger ce plaisir en faisant surgir d’une toile vierge des paysages abstraits la pousse à vivre pleinement son désir de créer et à ne plus quitter ses pinceaux. 

Autodidacte, elle fait son apprentissage en solitaire. Elle suit son instinct et ses envies et peint en toute liberté sans se soucier des règles académiques qui pourraient entraver sa créativité.

aremy

Loin de la seule recherche esthétique, ARemy envisage une toile comme un réceptacle d’émotions, celles du spectateur mais surtout celles de l’artiste. S’inspirant de la nature et de ses jeux de lumières, de toutes les formes, lignes, couleurs qui nous entourent et se mêlent entre elles, elle cherche à retranscrire les émotions qui s’en dégagent. Des émotions furtives qui se manifestent et se superposent dans sa peinture et donnent toute leur profondeur et leur force à ses toiles. 

Lorsqu’elle commence une toile, elle ne sait pas à quoi elle ressemblera une fois finie. 

Sur des grands formats permettant un moyen d’expression débordant et sans limite, dans une succession de couches, les couleurs vont et viennent, se superposent, disparaissent pour partie, définitivement ou momentanément. La matière, travaillée généralement au couteau, est étirée, grattée, caressée, en mouvements larges et énergiques ou légers et infimes, pour créer des contrastes, des transparences, des formes… jusqu’à arriver à un moment rare où harmonie et équilibre se rejoignent. 

 

« Chaque toile part d’une envie de couleur liée au temps, à une humeur, à une rencontre… Je suis à la recherche d’espaces, desquels ressortent de l’émotion, de la gravité mais aussi de l’insouciance, de la spontanéité… Une perpétuelle quête de poésie, de légèreté et de lumière. »

– ARemy